Grossesse et prise de poids

Régulation de la prise de poids excessive par le sport et la nutrition chez la femme enceinte


      Lors de la grossesse, la masse corporelle de la femme enceinte augmente au fur et à mesure des trimestres.

      S'il est nécessaire de prendre du poids pour un développement optimal de l'enfant, la prise de poids moyenne se situant entre 11 et 16 kilogrammes pour une grossesse normale, un gain de poids excessif est quant à lui néfaste pour la mère et l'enfant.


      Environ 40% des femmes dont la masse corporelle est normale avant la grossesse ont un gain de poids excessif durant celle-ci. Chez la mère, un gain de poids excessif durant une grossesse a été associé à une augmentation du risque d'obésité à long-terme.

      Les études montrent que chez des femmes dont la masse corporelle était considérée comme normale avant la grossesse, environ 14% sont en surpoids et environ 4% sont obèses 1 an après l'accouchement. De plus, le gain de poids excessif durant la grossesse a un impact sur le poids de l'enfant à la naissance et son taux d'adiposité.


      Bien sûr, les causes de cette prise de poids excessive sont multiples et peuvent relever de problèmes de santé particuliers. Néanmoins, chez les femmes en bonne santé, cet excès s'explique tout simplement par une diététique mal adaptée et une activité physique insuffisante voire inexistante. Mais alors quels seront les effets d'une activité physique régulière d'une diététique contrôlée et adaptée ?


Voir l'étude et les Résultats sur le site "source"


      Cette étude démontre que de bonnes habitudes alimentaires et une activité physique adaptée (e.g., la marche à une intensité faible ou modérée) pourraient permettre de diminuer les risques de surpoids après l'accouchement. Cela pourrait avoir une influence positive sur la santé de la mère tout en minimisant les risques de surpoids pour l'enfant, à court- et à long-terme.


       Cependant, comme le précisent les chercheurs, les résultats de cette étude sont limités par la méthodologie du suivi. Les participantes tenaient un journal où elles répertoriaient leurs activités physiques journalières et leurs apports nutritionnels. Il n'est pas certain que les quantités alimentaires ou le nombre de séances de marche rapportés soient exacts. Malgré cela, les résultats sont encourageants puisqu'ils montrent qu'une activité physique telle que la marche et une alimentation saine permettent d'influer positivement sur la prise de poids durant la grossesse.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0