Découvrez votre profil !

À quel type de morphologie correspondez-vous et quel sport vous faut-il?

La typologie de Sheldon distingue les types morphologiques en trois classes et autant de types de corps. Découvrez les 3 somatotypes.
La typologie de Sheldon distingue les types morphologiques en trois classes et autant de types de corps. Découvrez les 3 somatotypes.

Chaque personne possède des traits génétiques uniques. Chaque conseil que vous lisez en rapport avec la perte de poids devrait être appliqué en fonction de votre connaissance sur votre propre constitution physique (à condition que vous ayiez terminé votre croissance)

 


L'etomorphe : le marathonien (ne)

Les personnes qui présentent ce morphotype sont naturellement minces. Elles possèdent souvent une silhouette svelte et élancée. Elles semblent pouvoir manger toutes sortes de nourritures même malsaines tout en ne prenant pas de poids.

Cependant, les ectomorphes ont moins de force musculaire, et ont des difficultés à prendre du muscle. 

Voici les principales caractéristiques d’un individu appartenant à ce somatotype :

 

— Métabolisme rapide,

— Minceur naturelle (corps un peu sec, muscles et membres longs et minces),

— Difficulté à prendre du poids. Déjà non prédisposé à stocker de la graisse, souvent, il ne mange pas assez,

— Niveau de force naturelle inférieur, difficulté de prendre de la masse musculaire (et brûle facilement du muscle quand il adopte un régime hypocalorique),

— Niveaux d’énergie généralement élevés (voire une tendance à l’hyperactivité). Il bouge souvent dans tous les sens ou fait beaucoup de sport.

 

Votre objectif : Vous galber pour féminiser ou masculiniser votre allure.

 

Vous n’avez pas couru le marathon de Paris, et, pourtant, vous en avez le profil avec une silhouette naturellement mince et peu musclée

 

Votre atout :

Des muscles riches en fibres lentes, particulièrement adaptés aux efforts de longue durée. Avec peu-être une facilité à produire de l’érythropoïétine ou EPO, laquelle augmente la capacité à fabriquer des globules rouges et à transporter l’oxygène, ce qui favorise l’endurance.

 

Le type d’activités qui vous vont :

 

— Pour prendre du muscle et vous étoffer :

Un sport explosif comme la course en sprint de manière alterné, le crossfit ou la natation rapide sur 50 m ou 100 m (pas plus de 3 séances par semaine)

vous pouvez aussi faire appel à un coach ou aller dans une salle de sport pour faire de l’hypertrophie musculaire (augmenter le volume musculaire)

 

— Pour être plus tonique :

La Zumba est une superbe activité pour rester dynamique ou le longe côte qui vous fera travailler l’ensemble du corps comme la marche nordique, mais avec du gainage pour lutter contre le courant.

 


L'endomorphe : la dilettante

Ce morphotype stocke de la graisse très aisément, et a du mal à s’en débarrasser. Quelqu’un qui possède ce type de corps a souvent un métabolisme lent, et doit faire particulièrement attention à son alimentation.

Voici quelques caractéristiques communes de ce type morphologique :

 

— Tendance naturelle à être en surpoids,

— Grande structure osseuse,

— Prise de masse grasse facile,

— Perte graisseuse difficile,

— Stockage des kilos en trop au niveau de la taille,

— Sensibilité probable aux glucides (particulièrement aux glucides transformés et raffinés),

— Métabolisme ralenti,

— Forme du corps plutôt arrondie (forme de poire),

— Niveau de force/puissance souvent raisonnable.

 

Votre objectif : Vous affinez !

 

Vous n’avez ni le physique d’une travailleuse ni la musculature dessinée  d’une crossfiteuse ou d’un crossfiteur, mais plutôt des formes enrobées. Sans doute parce que vous pratiquez peu (ou pas) d’activité physique depuis longtemps, ou pas celle qui faudrait.

 

Votre atout :

Vous avez un bon capital musculaire qui ne demande qu’à gagner en tonicité. Même sans être fondue de sport, votre constitution vous autorise des activités très différentes, que ce soit pour vous raffermir, vous défouler ou vous desserre.

 

Le type d’activités qui vous vont :

 

— Pour perdre du gras sans prendre trop de muscles :

Le badminton, le tennis ou un sport collectif (basket — volley), qui offrent une alternance de phases explosives qui tonifient et de cardio en endurance. Ou de la musculation « lourde » avec un coach sportif >>> ICI <<<, ce type de musculation intensive permet de bruler énormément de graisse sans développer la masse musculaire. Les sports de combat peuvent être un bon moyen aussi, si vous désirez développer vos capacités d’adresse et d’équilibre en plus de votre perte de poids.

 

— Pour rester en forme ou simplement retrouver de l’énergie :

 Du running, ou de la marche nordique, idéale pour travailler l’ensemble du corps, à raison d’une ou deux séance par semaine.

 

 

 


Le mesomorphe : le spinteur (euse)

Les gens qui possèdent ce morphotype sont typiquement ceux que nous pourrions jalouser secrètement. Les mésomorphes présentent les caractéristiques suivantes :

 

— Naturellement musclé (os moyennement grands, torse solide, épaules larges avec une taille étroite),

— Minceur naturelle,

— Masse grasse faible,

— Perte de graisse aisée (ne sont pas prédisposés à stocker du gras),

— Prise de muscle et de puissance facile,

— Métabolisme efficace et rapide.

 

Votre objectif : entretenir votre bel héritage.

 

Courir ? Vous adorez ça, à condition que ce soit vite ou alterné, et sur de courtes distances. Vous aimez bouger, avec de vraies facilités et une préférence pour les sports qui dépotent, qui mixent vitesse et intensité. Et même si vous n’êtes pas vraiment porté (e) sur l’activité physique votre constitution sportive donne le change sans en faire plus que ça.

 

Votre Atout :
 Vous êtes naturellement tonique, avec des muscles bien dessinés même sans faire d’efforts pour les travailler. D’ailleurs, vous stockez peu de gras. 

Le type d’activités qui vous convient :

— Pour simplement rester tonique :

Le yoga, le Pilate ou la danse pour travailler les muscles profonds du gainage. (2 à 3 x 1heure par semaine)

 

— Pour une silhouette fine et agréable :

Du running le soir ou un sport collectif et l’idéal étant  les cours collectifs  style « group training » ou chaque exercice cible un ou plusieurs muscles en particulier avec un bon travail cardio pour la même occasion.. Vous pouvez retrouver cette activité >>> ICI <<< (2 x/semaine)

 

— Pour un corps parfaitement dessiné et très « fitness » :

Le travail sur machine de musculation est idéal avec un ciblage précis sur le muscle de votre choix. Vous pouvez aussi vous tourner vers le « crossfit » (attention ce dernier et pour les sportifs avec un bon schéma corporel)

 

 


Pouvez-vous changer votre type de morphologie ?

Il s’agit d’une question que beaucoup pourraient se poser et à laquelle il est difficile de répondre de façon catégorique. Selon Sheldon, la plupart des morphotypes sont des traits génétiques. Ils révèlent la manière dont nous sommes nés, et les gènes ne changent pas.

 

  Cependant, plusieurs autres paramètres se modifient avec l’âge, comme le métabolisme et l’activité hormonale. De nombreuses personnes trouvent souvent que quand elles vieillissent, elles ont tendance à devenir « endomorphes ».

Il devient alors difficile de perdre la graisse (en particulier autour du ventre ou de la taille), et manger de la malbouffe semble faire prendre du poids plus facilement que quand elles étaient plus jeunes.

 

    En règle général, le métabolisme se ralentit quand nous vieillissons. Malheureusement, la plupart d’entre nous ralentissons nos niveaux d’activité physique également (nous faisons moins de sport, nous devenons plus sédentaires, nous sommes moins actifs même à l’intérieur du domicile ou du bureau), et cela peut rendre notre métabolisme encore plus apathique.

 

  Cela peut être rectifié avec des entraînements cardiovasculaires et musculaires jusqu’à un âge mûr (bien entendu en adaptant les exercices à vos capacités.)